Council for the Development of Social Science Research in Africa
Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique
Conselho para o Desenvolvimento da Pesquisa em Ciências Sociais em África
مجلس تنمية البحوث الإجتماعية في أفريقيا


Comment peut-on être opposant au Cameroun? : Politique parlementaire et politique autoritaire

Comment peut-on être opposant au Cameroun? : Politique parlementaire et politique autoritaire. Sous la direction de Luc Sindjoun. Dakar, CODESRIA, 2003, 350 p., ISBN: 2-86978-127-X

Number of visits: 735

Cette étude sur l’opposition au Cameroun est d’actualité dans un continent où la dictature a pu développer de multiples façons de co-opter, de neutraliser et de contrecarrer les formes d’opposition politiques afin d’institutionnaliser son désintéressement et son impunité devant les attentes du peuple. Bien que les partis d’opposition au Cameroun aient manifestement échoué à construire l’unité et la solidarité nécessaire pour affronter la rhétorique stérile du parti RDPC au pouvoir, les gouvernements post-coloniaux n’ont pas démontrés une réelle volonté de construire un terrain de jeu équilibré, même lorsqu’ils continuent comme le président Paul Biya de se féliciter d’avoir apporté « la démocratie avancée ».

Au moment où les africains sont de plus en plus désillusionner par des promesses d’une seconde libération, où presque tout le monde semble être victime de la « politique du ventre », ce livre qui traite des difficultés auxquelles le multipartisme et la démocratie au Cameroun font face (l’endroit même où le concept de « politique du ventre » a été pour la première fois prononcé) est une contribution opportune sur les leçons à tirer a façon de redonner espoir à tout africain.

Luc Sindjoun est Professeur agrégé de science politique en poste à l’Université de Yaoundé II, Directeur de Publication de POLIS, Revue camerounaise de science politique et Directeur du GRAPS.

Texte intégral




Comments