Council for the Development of Social Science Research in Africa
Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique
Conselho para o Desenvolvimento da Pesquisa em Ciências Sociais em África
مجلس تنمية البحوث الإجتماعية في أفريقيا


Religions and Religiosities in African Governance

2009

Number of visits: 875

Les espaces urbains africains sont des espaces contestés en termes de caractérisation. Les concepts sociologiques classiques du « rural » et de l’ « urbain » ne reflètent pas la situation actuelle prévalant dans la plupart des villes africaines. D’un point de vue conventionnel, l’espace urbain en Afrique n’est ni complètement urbain ni complètement rural. Ce fait nécessite-t-il que l’on adapte les concepts au cadre africains ou doit-on développer un vrai concept d’urbanité africaine ? La classification de l’environnement urbain suffit-elle à comprendre les stratégies d’existence des enfants et des jeunes ? Telles sont notamment des questions qui se posent à ceux qui s’intéressent à cette problématique en Afrique.

La situation dans les villes africaines est le résultat des taux élevés d’urbanisation, dus principalement aux migrations internes, qui ne sont pas en parallèle avec la croissance économique ni avec la fourniture d’infrastructures adéquates pour les nouveaux venus. L’urbanisation de la pauvreté et l’impact des programmes d’ajustement structurels (PAS) ont conduit à une situation dans laquelle pour nombre d’africains pauvres, les espaces urbains fournissent des opportunités et des espoirs ainsi que des craintes et des difficultés économiques dans la recherche de moyens d’existence. La capacité d’absorption du marché du travail formel ne suffit pas à fournir des opportunités de revenus à la majorité des citadins pauvres d’Afrique. Dès lors, l’informalité
est la caractéristique majeure de l’environnement urbain du continent.

En raison de l’importance de la composante jeune dans la démographie du continent africain, de plus en plus d’enfants et de jeunes sont pris dans cet environnement à la recherche de moyens d’existence viables. Les enfants représentent le futur de chaque société, mais dans l’Afrique urbaine, les jeunes sont spécialement vulnérables et sujets à l’insécurité et aux risques.

Quelles sont les opportunités et les enjeux ? L’environnement urbain crée-t-il suffisamment d’opportunités d’existence pour les jeunes et les enfants ? Le besoin de faire avec leur vulnérabilité pousse-t-il les enfants et les jeunes vers les marges de la société urbaine – et avec quels coûts pour le futur ?

La pandémie du VIH/SIDA, avec son cortège de morbidité et de mortalité, a contribué à détériorer la situation des enfants et des jeunes des villes d’Afrique. Nombre de recherches explique pourquoi les enfants et les adolescents peuvent se retrouver dans le rôle de soutien de famille. Un grand nombre d’orphelins, qui finissent dans les rues à la recherche de moyens d’existence,
se trouve sans le soutien effectif d’un adulte. La pauvreté croissante et le chômage touchant les adultes amènent de nombreux ménages à chercher des revenus supplémentaires, et ceux-ci sont en majeure partie fournis par les enfants et les jeunes gens. Afin de faire face à leur situation de vulnérabilité, les enfants et les jeunes s’engagent dans des activités telles la mendicité, le petit commerce, la vente d’aliments, la vente d’eau aromatisée, la prostitution, et même quelque fois à de graves activités criminelles. Certaines de ces activités se font avec le soutien de leur famille tandis que d’autres sont clandestines. La recherche a également identifié et expliqué les différentes activités dans lesquelles s’engagent les enfants et les jeunes, dans différents contextes en Afrique.

Ce qui fait défaut, par contre, c’est une exploration et une étude de l’Afrique urbaine elle même comme environnement spatial et social d’un très fort pourcentage des groupes parmi les plus vulnérables du continent. La session 2009 de l’Institut sur l’Enfance et la Jeunesse se focalisera sur cet aspect et s’interrogera sur le fait de savoir si cet environnement contribue à améliorer ou au contraire à dégrader les conditions de vie des enfants et des jeunes. Parmi quelques une des questions auxquelles l’Institut tentera d’apporter des réponses, il y a les suivantes :

1. Quels sont les caractéristiques sociales, économiques et culturelles spécifiques permettant de décrire les différents espaces urbains africains? Nous devons considérer différents types de logements, différents types de lieux de travail formel et informel, et différents types d’environnements ouverts. Comment se comparent-ils avec des institutions semblables hors d’Afrique
?

2. Quelles sortes de stratégies d’existence propres aux enfants et aux jeunes peuvent être initiées et facilitées par ces différentes sortes d’espaces urbains? Comment les espaces urbains aident-ils dans le moyen et le long terme?

3. Qu’est ce qui dans les espaces urbains africains facilite l’existence ou au contraire rend vulnérables les enfants et les jeunes en termes de réseaux sociaux et économiques ?

4. Les enfants sont-ils un moyen de faire face pour les ménages urbains ou font-ils face eux-mêmes à leurs problèmes ? Quelles sont les variables qui aident ou n’aident pas à faire face ? Comment les concepts d’enfance en relation avec la famille sont-ils liés à l’accès et à l’utilisation des espaces urbains ?

5. Etudes de cas sur les manières dont les enfants et les jeunes africains utilisent-ils les différents espaces urbains ?

6. Qui bénéficie des différents types d’espaces urbains africains ? Comment en bénéficient-ils, matériellement et socialement? Qui paie le prix de ces bénéfices ?

7. Quels sont les rôles et les responsabilités des gouvernements? Quelles réponses des gouvernements contribuent à pourvoir aux besoins des enfants et des jeunes et dans quelle mesure les actions des gouvernements, locaux et nationaux, contribuent-elles à aggraver leur situation?

8. Quelles sont les perspectives en matière de moyens d’existence pour les enfants et les jeunes dans les espaces urbains africains?

9. Etudes de cas relatives aux stratégies d’existence des enfants et des jeunes liées à la “ruralisation/villagisation” de l’urbain et de l’ « urbanisation » du rural

10. Etudes de cas portant sur les alternatives aux aspects négatifs et présentant les espaces urbains africains comme des lieux d’opportunités pour l’éradication de la vulnérabilité.




Comments

tee - 2013-06-21 03:57:22

Replica handbags is replicate of initial handbags, and also duplicate bag provides nearly same content, workmanship, actual coloration, similar emblem, hardware,also package components because initial Replica mulberry handbags. Usually they are able to share a small sector involving authentic Replica Hermes Handbags share of the market.After i go to buy a duplicate Rolex replica watches, there are a few things I take into account.


MCTS Certification - 2013-07-11 10:56:39

MCTS Certification
The professionals should be able to handle the whole network of the company. These professionals are important in the IT industry and getting more updates daily is the best way to prove your skills and knowledge over a particular product of Microsoft.