Council for the Development of Social Science Research in Africa
Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique
Conselho para o Desenvolvimento da Pesquisa em Ciências Sociais em África
مجلس تنمية البحوث الإجتماعية في أفريقيا


Mouvements sociaux des femmes au Sénégal

Mouvements sociaux des femmes au Sénégal. Sous la direction de
Ndèye Sokhna Guèye. Dakar, CODESRIA, 2015, 188p., ISBN: 978-2-86978-634-9

Number of visits: 1634

IN MEMORIAM
Ce livre est dédié à la mémoire de la regrettée Dr Ndèye Sokhna Guèye qui a dirigé les travaux de recherche de ce livre. Elle est décédée le 4 Juin 2014 quelque temps après en avoir assuré et terminé la compilation.

Le CODESRIA, ONUFEMMES et l’UNESCO, partenaires dans la recherche dont les résultats pour le Sénégal sont exposés dans ce livre, ont choisi de mener les études dans trois pays anglophone, lusophone et francophone, qui, par leurs aventures coloniales et leurs évolutions politiques et institutionnelles, sont plus ou moins les représentatifs de l’Afrique de l’Ouest.

Il a été constaté qu’en dépit de leur poids démographique, les femmes sont encore marginalisées dans les secteurs clefs de l’économie. Comparativement aux hommes, elles sont moins instruites, (souvent pour des raisons culturelles), moins rémunérées, plus nombreuses à travailler dans le secteur informel, avec un taux de précarité et de vulnérabilité plus important. Face à la mondialisation néolibérale, elles sont les plus grandes victimes des crises économiques, financières et politiques.

Au plan sociopolitique, elles continuent à faire l’objet de violences multiples et multiformes et sont encore très peu à participer à la prise des décisions régissant leurs vies et leur société. Par ailleurs, la division sociale du travail dans les ménages conforte, plus que jamais, l’invisibilité des tâches liées à leur rôle de reproduction.

Ndèye Sokhna Guèye, était Chercheur au Laboratoire d’archéologie, IFAN-CAD à
l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, Sénégal




Comments