Council for the Development of Social Science Research in Africa
Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique
Conselho para o Desenvolvimento da Pesquisa em Ciências Sociais em África
مجلس تنمية البحوث الإجتماعية في أفريقيا


Mémoires d’un étudiant africain. Volume I : De l’école régionale de Diourbel à l’Université de Paris (1945-1960)

Mémoires d’un étudiant africain. Volume I : De l’école régionale de Diourbel à l’Université de Paris (1945-1960). Amady Aly Dieng. Dakar, CODESRIA, 2011, 194 p., ISBN 978-2-86978-481-9

Number of visits: 1998

Ces mémoires d’un étudiant africain sont essentiellement destinés aux
jeunes Africains qui veulent continuer le combat en faveur d’une indépendance
et d’un développement véritables. Il ne s’agit pas d’égrener un chapelet
de souvenirs d’anciens combattants, mais de transmettre par écrit aux
jeunes Africains les expériences politiques, syndicales et sociales de
l’ancienne génération.

L’auteur, né durant les années consécutives à la Grande Crise de 1929, a
pu obtenir son Certificat d’études primaires élémentaires (CEPE) en 1945.
Comme tous les élèves de sa génération, il a connu les affres de la
Seconde guerre mondiale et les pénuries qui en ont résulté.

La période allant de 1945 à 1960 est une période exaltante de lutte en faveur
de l’indépendance et de l’unité des pays africains. La défaite de l’armée
française à Dien Bien Phu en Indochine a considérablement contribué à
affaiblir le système colonial français. Elle sera suivie par le déclenchement
de l’insurrection de 1954 en Algérie, l’indépendance du Maroc, de la
Tunisie, du Ghana et l’accession de beaucoup d’autres pays africains subissant
la domination française à la souveraineté internationale. L’année 1960
qualifiée d’année africaine va clore le chapitre de la lutte contre le colonialisme
classique, et ouvrir une ère nouvelle caractérisée par le combat contre le
néocolonialisme.

L’auteur

Amady Aly Dieng est né le 22 février 1932 à Tivaouane (Sénégal). Il a été parmi les dirigeants de l’Association générale des étudiants de Dakar (AGED) créée en 1950 et devenue en 1956 l’Union générale des étudiants d’Afrique occidentale (UGEAO). Il a aussi été président de la Fédération des étudiants d’Afrique noire en France (FEANF) entre 1961 et 1962. Il est docteur ès
sciences économiques et ancien fonctionnaire international à la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO). Il a enseigné les sciences économiques
à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Sénégal).

Pour consulter le texte intégral, cliquiez ici




Comments